Nostalgie avec Madame Seressia - 1945

Nostalgie avec Madame Seressia - 1945

Group_presentation

Présentation

Née il y a 69 ans à Wanzoul, Madame Renée Seressia habite maintenant à Pordenone en Italie. C'est avec plaisir que nous publions les photos qu'elle nous a transmises suite à la découverte du site sur internet.

 

J'ai trouvé parmi les centaines de photos que je possède, une ancienne de 1949, c'était un goûter des pensionnés le 31 juillet 1949, dans la salle de la Coopérative, sûrement beaucoup de personnes pourraient reconnaître des parents ou grands parents, je ne me souviens pas de tous les noms, il y avait Yvonne Vincent, qui était coiffeuse, et son mari, Yvonne se trouve au deuxième rang, à gauche, habillée en clair, au dessus de sa tête, c'est la mienne, son mari se trouve le premier à droite au second rang.

 

 

 

La photo est de 7cm sur 5 alors j'ai fait mon possible, et je vous l'adresse ainsi qu'une photo de 1945 où mon Papa Jean-Louis Seressia fête la fin de la guerre avec ses copains. Mon Papa est le premier en bas, accroupi à gauche et ensuite une autre personne dont je ne me souviens plus du nom, et Monique Macherot, et Pierre un oncle de Vital. . ., sur la ligne supérieure, tenant la cigarette en bouche est Armand Macherot, une dame, et le dernier à droite, Camille Daxhelet, qui habitait Wanzoul, travallait à la Sucrerie de Wanze, et après sa journée, faisait le coiffeur, il est venu pendant 11 années couper les cheveux à mon Papa, qui était paralysé au lit.

 

 

 

Mon Papa a eu cet accident, en cueillant des cerises, dans le pré de chez Macherot, il est resté 11 ans paralysé complètement, sans pouvoir faire un mouvement sans l'aide de ma chère Maman, et en 1947, nous sortions de la guerre et nous étions pauvres, je n'avais que 15 ans, j'ai pu continuer l'école moyenne, et en attendant de travailler, celui-ci m'a été fourni par Monsieur Piron, personne très remarquable, et aussi toute la population. sans exception, de laquelle nous avons reçu une aide financière pour survivre, chose inoubliable, j'y pense très souvent.